Solaris, défi conceptuel parfois peu éclairant

« Solaris », création mondiale, opéra dansé, le 7 mars 2015 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris Ce n’est pas à Tarkovsky que nous devons ce Solaris mais bien à celui qui l’a inspiré, le romancier polonais Stanislaw Lem. Solaris est une planète-océan qui détruit à petit feu ceux qui tentent d’en apprivoiser la teneur. Le compositeur…

Spellbound Contemporary Ballet, Carmina Burana s’essouffle

Carmina Burana par le Spellbound Contemporary Ballet, le 24 février 2015 au Teatro Vascello de Rome. On ne peut qu’être curieux face à ce nouveau défi artistique : danser Carmina Burana, dont le « Ô Fortuna », choeur initial et final est mondialement connu. Mauro Astolfi, chorégraphe, a choisi d’entrecouper les choeurs de Carl Orff par des…

Soirée Paul/Rigal/Millepied/Lock en manque de tempo

Soirée Paul/Rigal/Millepied/Lock, le 6 février 2015 à l’Opéra Garnier à Paris. Vous l’aurez compris au nom de ces quatre chorégraphes, ce programme est loin d’un acte en blanc tiré de Giselle. Du contemporain à l’extrême déconstruction de la danse classique, il n’y a qu’un pas. Et c’est bien avec cette soirée que vous le franchirez depuis…

Sara Baras donne voix au flamenco

Voces, suite flamenca par Sara Baras Ballet Flamenco le 3 janvier 2015 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris C’est un hommage que rend la danseuse et chorégraphe Sara Baras sur les planches du TCE. Un hommage à ceux qui lui ont permis de se forger en tant que femme et danseuse de flamenco : Santana…

Effleurer l’infini sur un piano : fabuleux Novecento

Novecento d’après le monologue d’Alessandro Baricco, le 26 décembre 2014 au Théâtre du Rond Point à Paris Orphelin d’immigrants rejoignant l’Amérique, Novecento est trouvé dans un carton posé sur le piano du jazz band du Virginian, bateau transatlantique. L’histoire de cet homme exceptionnel nous est contée par le trompettiste (André Dussollier) engagé pendant six ans…

Nuits blanches, Murakami est à l’Oeuvre

« Nuits Blanches » d’après Sommeil de Murakami Haruki, le 4 décembre 2014 au Théâtre de l’Oeuvre à Paris. Nous voilà lancés pour 1h15 de représentation murakamienne. C’est dans un décor épuré de panneaux à motifs noir et blanc que Nathalie Richard nous peint la transformation intérieure d’une femme au foyer nipponne qui oscille entre deux mondes.…